dimanche, 21 février 2010

Les phrases du vendredi (3)

Cette semaine, Moundir "apprend les filles". C'est pas une surprise, on découvre qu'il vit chez sa maman et n'en a jamais bougé, aucune des femmes avec qui il a pu être n'a jamais partagé son appart'.
Du coup, c'est logique, en apprenant que l'une d'entre elles est strip teaseuse, la sentence est sans appel, elle dégage. Pourtant, c'est la championne d'Europe de strip tease 2009 quand même !!

Là où je m'étonne légèrement, c'est que donc la stripgirl c'est no way mais quand il s'agit de mettre toutes les filles dans des tenues plus qu'ondécentes, y a plus de problème de respect de la femme qui compte : il les fait toutes habiller en bunny playboy quand même... Bref, comme chaque semaine, c'est festival.

 

J'espère vraiment qu'elles vont me faire découvrir leur vraie facette.
wow Y a pas que moi qui est ridicule
Ca m'a vraiment donné un baume au coeur
Enfin elles ont compris ce qu'était (...) l'autodérision (tu m'étonnes qu'il en faut bordel.. :D
La vie c'est pas que des paillettes
Si maintenant ta beauté elle est égale à ton caractère
Je vais pouvoir redevenir l'homme de l'atlantis
Amal, c'est un téléthon en phrases, c'est comme une forme de marathon de paroles, une dictée sans fin.
Y a une forme de smoothie et de milk-shake entre l'orient et Perpignan.
Elle avait une façon de parler qui était assez perplexe.
C'est un droïde et elle ne peut pas se fatiguer.
Je dis, je maintiens et je confirme.
Si un jour je me transforme en robe, je t'en supplie porte-moi.
Elle et moi on s'échangeait nos petites étoiles (...) on avait un échange de regards partagé.
J'adore énormément.
Mieux cela sera pour moi.
Je reste pas indifférent à une sollicitation et des compliments.
T'as les yeux marron picasso chais pas quoi là...
On a l'impression avec elle d'être plongé dans une beauté profonde.
J'ai toujours rêve d'avoir une femme qui avait des dons culinaires.
C'est sûr que ça peut pas tout le temps être Dynastie ou Dallas.
Défends ta pensée.
Moi je peux pas te parler comme un petit chat ou comme un canard. Faire le canard je sais pas.
Quand ma petite fraise sucrée s'avance...
Charlène, la pétillance de cette aventure.
Nourris-toi de plein d'émotions.
Ensuite, il faut que j'apprenne la personne./ Je dois encore apprendre les filles.

 

"Oh merde je t'ai mis un coup de palme, dit Laetitia
- A défaut de coup de foudre, répond Moundir."

"Oh, c'est une robe toute simple... minaude mademoiselle.
- Ah oui mais elle est efficace ! nous dit Moundir d'un ton plein de sous-entendus. "



Et on finit par la guimauvette de la semaine : Ca sent son odeur alors j'étais encore plus ravie.

22:40 Publié dans Télé ba | Lien permanent | Commentaires (0)

mardi, 16 février 2010

Les phrases du vendredi (2)

Un peu de ferme célébrités juste histoire de s'assurer que Mickael Vendetta va rester encore pour nous réjouir de sa connerie...

 

Quand c'était besoin (Greg)

Je retire d'avoir dit ça...
J'ai jeté la poussière tellement loin qu'elle reviendra plus.
Moi j'ai un cul d'un Dieu du Stade.                             Mickael Vendetta sauvé par le public, alleluïa

 

 

Mais le vrai bonheur de ce vendredi a été de retrouver Moundir.

J'ai besoin de trouver cette petite toupie qui me fera tourner la tête.
Tu fuis dans ton sourire.
Elles vont être impressionnées parce qu'elles vont voir le Moundir de la télé.
Je les avais pas encore rencontrées, j'étais en pleine vitesse.
Si je devais comparer ça à une arène, je dirais que j'étais un taureau sans cornes.
Comme on dit chez nous, inch allah avec sans souci.
Hasard ? Réalité scientifique ?
La première [fille], c'est le grand canyon.
Tu me donnes chaud aussi mais c'est plus intérieur.
Il y a une forme de 14 juillet qui monte en moi, comme une forme de prise de la Bastille, une sorte de débarquement.
Elle a labouré depuis le temps et les fleurs elles ont poussé derrière elle.µ
Dans tous les comportments et dans tous les sens du terme ça va être très dur.
Si je le montre pas vis-à-vis de mes yeux...
Sainte Marie de la Mer je croyais que c'était en Australie.
J'ai compté, il y a 24 (z)yeux je crois. (Petit rappel, elles sont 14...)
Elle risque s'attraper une crise de lèvres.
Tu fais partie de la première fille qui m'a plu.
Par for intérieur, mi-macho mi-super héros.
Je pourrai m'expliquer avec elle de mon mécontentement.
Tout ce rouge vêtu qui te suit.
Je suis fier de mes 14 petites poulines.
Elle essaie de cacher un jeu et de jouer un rôle.
Sabrina qui jouait une façade d'elle.
Avec une sensibilité vraiment charismatique.
C'est un mélange de beauté mais de beauté renfermée.
Ne te pose ni de question ni de réponse.
C'est du théâtre de cours Robert.
Inès était vêtue d'une robe romaine, elle portait des jolies chaussures de mode Spartacus, j'avais l'impression d'avoir affaire à Cléopâtre.

 

Et parce que les filles aussi ont parfois parlé :

C'était mon heure où jamais.
Mentalement, il est un peu comment ?
J'ai l'impression que je me sens un peu éparpillée.
"Ben Noye-moi " (bien prononcer noyeu)

15:08 Publié dans Télé ba | Lien permanent | Commentaires (1)

vendredi, 05 février 2010

Les phrases du vendredi

Je suis ravi d'être ici en Australie.
Ah ? j'ai vu des kangourous dehors...  
Aldo Maccione, remettez-le dans son bocal de formol !

La france m'a accueilli comme si j'étais un fils.
J'adore les animaux.
Je suis là pour l'association Maud Fontenon... Fontanot... Fontenoy !
Les lits sont tous ensemble ?
David Charvet, QI en travaux

Quand je suis à cheval je suis libre comme si je m'envolais dans le vent avec lui.
L'Afrique est un pays merveilleux.

Tant va la cruche à la Jeane Manson...

Tout le monde m'envie, c'est évident.
La vie je m'en fous, moi j'ai une vie rêvée.
Le plus difficile ça va être de rester beau gosse.
Y avait de la merde à l'entrée, c'est pas sérieux.
Mickael Vendetta, le seul et unique et heureusement...

Je suis la Brigitte Bardot des temps modernes.
Velvet d'amour (no comment son nom me fait triper)

On m'appelle le zoukeur coquin.
Au bout de 2 semaines sans sexe, si je vois des fruits de la passion, je les ramasse et je les mange.
Y a des nanas pas dégueus.
Moi je préfère toucher les gonzesses, ça m'intéresse pas de toucher les serpents.
Frankie Vincent aka le père spirituel de greg le millionnaire

La seule chose que je vois qui a changé, c'est le décor.
(Vive Vincent Mac Doom qui intervient une seule fois mais quelle fois....)

Comme le léopard, moi je suis wild et sauvage.
Christophe, boxer des pieds, des poings et plein d'autres trucs super
C'est quelqu'un d'hyper simple à l'intérieur. (Lima parlant de Christophe le boxer)

"La girafe est fatiguée.
- Ben il y a une heure de plus ! "
Quel animal vous rêvez de rencontrer le plus, ici ?
Alleluia, les présentateurs peuvent remplacer les candidats en cas de baisse de forme connerienne...

Un tout petit peu plus différent.
Y a pas de moustiquaire mais y a pas de moustiques non plus.
Greg, j'ai hâte qu'il soit tout dur de partout qu'on rigole !

01:46 Publié dans Télé ba | Lien permanent | Commentaires (1)

mardi, 08 décembre 2009

Carte postale

Le principe d'une émission comme celle des Miss France, à mon sens, c'est de donner envie de parcourir nos belles régions, celles dont on ignorait même qu'elles existaient, celles qu'on sait pas mieux placer sur la carte après qu'avant mais c'est pas grave, on a retenu que Miss Bourgogne elle est trop canon, faut aller là-bas...

C'est simple, Miss Beauce arrive, explique qu'elle a 15 ans, s'appelle Jennifer et a été élue dans une ville dont je soupçonne souvent qu'elle n'existe pas. Plaf, on la trouve jolie et soudain, on sait que la Beauce existe !
Histoire de ne pas dire que les régions vendent l'image des femmes pour se faire de la pub, on tente le slogan génial. "bonjour, je m'appelle Jennifer, j'ai 15 ans, je suis étudiante en BTS force de vente et je viens de Beauce, une région trop belle qu'il faut que tu la visites d'urgence...


Et avec 37 miss en lice, des slogans géniaux, y en a plein :

En vrac, on a eu :
Une région préservée où la vie est paisible.
Une région où tradition et modernité sont en harmonie.
Une région facile et conviviale. (ouh là moi j'aime pas les régions faciles...)
Une région à l'état d'esprit chaleureux et inimitable.
Une région au charme raffiné.
Une région au charme irrésistible.
Une région active où il fait bon vivre.

On trouve aussi ceux qui savent que leur point fort, c'est la géographie : chez nous y a la mer/la montagne/, viendez !
Une région où les paysages sont captivants
Une région où terre et mer sont en harmonie
Une région d'air pur et de grands espaces.
Une région aux couleurs intenses et aux 1.000 parfums
Une région fraîche et verdoyante (sur celui-ci, je suis un peu plus dubitative... il pleut et c'est plein de prés ?)
Une région fière de ses trésors culturels

Et puis, valeur sûre en ces temps de fermeture aux autres et pour un public catalogué « beauf de province » par la chaîne elle-même : le côté tradi (chasse pêche et tout quoi...)
Une région où le terroir est sacré. (moi, terroir, chaque fois je pense « bonne bouffe » j'avoue)
Une région très attachée à son patrimoine.
Une région qui a su garder son authenticité.
Une région emblématique de l'histoire de notre pays. (blague : Alsace et Lorraine ont choisi le même il me semble)

Y a la région où même les autochtones ont eu du mal à trouver quoi raconter. Alors ils ont tablé sur le mystère, l'imprévu, le « t'as qu'à venir si tu veux savoir... »
Une région qui n'a pas fini de vous étonner.
Une région pleine de surprises.
Une région qui offre un dépaysement comme nulle part ailleurs.
Une région à l'atmosphère unique.
Une région dont les mystères nous enchantent.


Le plus navrant ?
Une région où l'accent chantant nous met toujours de bonne humeur.

Franchement, quand t'as rien d'autre à dire que "l'accent du sud, ça fait branlos" ben vaut mieux te taire et nous épargner ton accent, je pense...

 

01:52 Publié dans Télé ba | Lien permanent | Commentaires (6)